Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Réserve naturelle : des élus plus que réservés

Publié le par Stéphan Beaugé

http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/reserve-naturelle-des-elus-plus-que-reserves-4646555

 

Partager cet article

NON à la Réserve Naturelle Nationale de l’Estuaire de la Loire

Publié le par Stéphan Beaugé

NON à la Réserve Naturelle Nationale de l’Estuaire de la Loire

 

A la suite de la réunion du comité de préfiguration organisé le 5 juillet 2016, initiée à la demande de la Ministre de l’Ecologie, une consultation a été lancée par le Préfet autour du projet de réserve naturelle nationale de l’estuaire de la Loire. L’ensemble des collectivités territoriales (Région, Département, Métropole, Communes) mais aussi les acteurs économiques, les chasseurs et les agriculteurs se sont fortement opposés au projet.

Le Préfet l’a présenté au Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel (CSRPN) le 3 octobre dernier qui a émis un avis favorable à l’unanimité, sur le volet scientifique, assorti de quelques réserves notamment sur le périmètre proposé. Le passage devant le Conseil National de la Protection de la Nature (CNPN) est prévu ce mercredi. Après consultation du CNPN dont l’avis n’est pas bloquant, la Ministre pourra décider d’engager la procédure de classement. Le classement d’une réserve naturelle nationale est soumis à l’enquête publique et aux consultations locales, sous l’autorité du Préfet.

Malgré l’avis défavorable unanime des collectivités et des usagers, nous devinons une volonté du Ministère de passer en force. Pour rappel, la Région a proposé de travailler sur des solutions alternatives, avec le Département et les collectivités locales.

Face à cette situation, une conférence de presse a été organisée sans attendre ce 12 octobre au Pellerin pour appeler à une mobilisation des élus, des acteurs économiques et des usagers contre ce projet de RNN.

 

A l’initiative :

- Des élus régionaux du Pays de Retz, Claire HUGUES et Johann BOBLIN

- Du Président de l’association des Maires du Pays de Retz, Stéphan BEAUGE

- Du Président du PETR du Pays de Retz, Yannick HAURY

- Du Maire du Pellerin, Benjamin MORIVAL

- Du Président de la Fédération des chasseurs de Loire Atlantique, Dany ROSE

Partager cet article

Projet de Réserve Naturelle Nationale - Stéphan BEAUGE interpelle le Ministère

Publié le par Stéphan Beaugé

Projet de Réserve Naturelle Nationale - Stéphan BEAUGE interpelle le Ministère

COMMUNIQUE DE PRESSE du 04 juillet 2016

Projet de Réserve Naturelle Nationale - Stéphan BEAUGE interpelle le Ministère

L’État porte un projet de création d’une Réserve Naturelle Nationale au niveau de l’Estuaire de la Loire, récemment relancée par la Ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer. Stéphan BEAUGE, Maire de Saint Philbert de Grand Lieu et Conseiller Départemental du Canton de Grand Lieu, interpelle le ministre en relayant les inquiétudes des agriculteurs, des industriels, des chefs d’entreprises, des chasseurs et autres propriétaires.

Pour Stéphan BEAUGE « il est indispensable de permettre le développement futur du Pays de Retz, territoire attractif, créateur d’emplois et de richesses ». Aussi, il s’inquiète sur le projet de réserve naturelle nationale sur le Sud Estuaire de la Loire.

Le Conseiller Départemental nous précise que ce territoire d’avenir dispose déjà de protections environnementales au titre de Natura 2000 et des directives Habitat et Oiseaux. Il souligne également que l’Estuaire de la Loire est d’ores et déjà géré par des associations de protection de la nature.

Stéphan BEAUGE souhaite connaitre « les réelles motivations de l’Etat à vouloir geler le développement du quart sud-ouest du département » et demande à ce que lui soit précisé les futurs étapes du projet.

Stéphan BEAUGE propose de créer un Parc naturel régional en lieu et place de la Réserve et s’inquiète également des impacts d’un tel projet sur un 3ème franchissement de la Loire.

Partager cet article

Cérémonie du 8 Mai 2016

Publié le par Stéphan Beaugé

Cérémonie du 8 Mai 2016

Cérémonie du 8 Mai 2016
DISCOURS de Stéphan BE
AUGE

Le 22 octobre 1941, en représailles à la mort d’un Officier allemand, 48 otages sont fusillés à Nantes, Paris et Châteaubriant.

Parmi les 27 fusillés de Châteaubriant, à 17 ans Guy Moquet est le plus jeune des résistants.

Ce jour-là, les allemands dressent 9 poteaux à la Sablière, face à la carrière à la sortie de Châteaubriant.

Les 27 otages refusent qu’on leur bande les yeux et meurent en criant « Vive la France ».

Quelques heures avant cette tragédie, Guy Moquet écrivait ces quelques mots à sa famille :

« Ma petite maman chérie, mon tout petit frère adoré, mon petit papa aimé,

Je vais mourir ! …17 ans et demi, ma vie a été courte, je n’ai aucun regret, si ce n’est de vous quitter tous »

La France à ce moment-là, à la voix et le visage de Guy Moquet !

La France, c’est aussi le visage ensanglanté de Jean Moulin, arrêté le 21 mai 1943 à Lyon par la Gestapo, torturé et assassiné par ses bourreaux, il atteint les limites de la souffrance humaine sans jamais trahir un seul secret, lui qui les savait tous !

Écoutez André Malraux rendre hommage à Jean Moulin : « … entre ici, Jean Moulin avec ton terrible cortège ! Avec ceux qui sont morts dans les caves sans avoir parlé, comme toi ; et même, ce qui est peut être plus atroce, en ayant parlé (…) Aujourd’hui, jeunesse, puisses-tu penser à cet homme comme tu aurais approché tes mains de sa pauvre face informe du dernier jour, de ses lèvres qui n’avaient parlé».

La France à ce moment-là, a le visage ensanglanté Jean Moulin !

Juillet 1944, Georges Mandel vient d’être livré par les allemands à la milice. Ancien ministre e l’intérieur, farouche opposant au régime de Vichy, il est abattu par des miliciens français à proximité de la forêt de Fontainebleau.

Claude Mandel, sa fille de 14 ans, écrit à Pierre Laval :

« Je suis encore bien petite et fragile à coté de vous monsieur Laval ; je plains beaucoup vos enfants, vous allez leur laisser un nom qui marquera l’histoire mais le mien sera celui d’un martyre ».

La France à ce moment-là, a le visage de Georges Mandel !

La France, c’est la voix et le visage d’une jeune femme juive, arrêtée avec sa famille et déportée à Auschwitz-Birkenau.

Ecoutez ce qu’elle décrit de son calvaire cinquante ans plus tard :

«La Shoah est omniprésente. Rien ne s’efface ; les convois, le travail, l’enfermement, les baraques, la maladie, le froid, le manque de sommeil, la faim, les humiliations, l’avilissement, les coups, les cris… non, rien ne peut être oublié (…) La chambre à gaz pour les enfants, les femmes, les vieillards, pour ceux qui attrapent la gale, qui clopinent, qui ont mauvaise mine ; et pour les autres, la mort lente…Il n’y a que la Shoah »

La France à ce moment-là, elle a la voix et le visage d’une jeune femme juive, elle s’appelle Simone Veil !

Le 8 mai 1945, en apposant la signature de la France, le Maréchal de Lattre de Tassigny mettait dans cette signature le prix du sang et de la douleur des résistants, des déportés, des militaires et tous les civils de notre peuple, prix de souffrance et d’espérance auquel nous rendons aujourd’hui hommage pour ne pas oublier. Mais il y avait aussi autre chose dans cette signature : une espérance que demain serait meilleur qu’aujourd’hui et que l’Europe serait, enfin, en paix.

71 ans plus tard, l’Europe des 27 nations existe-t-elle bien malgré les vicissitudes ou les replis sur soi ?

L’Europe doit demeurer notre ambition et notre horizon. Car à quoi aurait servi tant de sang versé, de sacrifices et de souffrances ?

Certains se demandent parfois où puiser des raisons d’espérer, où trouver l’énergie nécessaire pour surmonter les obstacles de la vie, tenir bon dans une époque incertaine.

Je vous invite à pénétrer quelques instants dans le cimetière américain de Colleville-sur-Mer en Normandie, qui surplombe la plage du débarquement d’Omaha Beach.

En pénétrant dans cette immense nécropole, vous serez impressionnés par les 9 387 pierres tombales, 9 387 croix de jeunes soldats américains qui n’avaient pas 20 ans.

71 ans plus tard, nous avons 9 387 raisons de faire honneur à leurs sacrifices en renforçant la construction de l’Europe des Nations et en défendant partout dans le monde les Droits de l’Homme et du Citoyen.

9387 colombes s’envolent en ce jour de la commémoration pour tous les hommes, pour toutes les femmes, pour tous les enfants qui ont péris dans ce terrible conflit.

Vive la France, vive la république et les valeurs auxquels nous croyons « Liberté, Égalité, Fraternité » et vive la paix en Europe !

Stéphan BEAUGE,

Maire de Saint Philbert de Grand Lieu

Conseiller Départemental du Canton de Grand Lieu

Partager cet article

Franchissement de Loire en aval du Pont de Cheviré

Publié le par Stéphan Beaugé

Franchissement de Loire en aval du Pont de Cheviré

Stéphan BEAUGE, Président de l’Association des Maires du Pays de Retz, Conseiller Départemental du canton de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, se réjouit de l’annonce par la Région du lancement d’une étude sur la création d’un nouveau Franchissement de Loire en aval du Pont de Cheviré.

Cette annonce constitue une excellente nouvelle pour le Pays de Retz.

En effet, l’aménagement du territoire et son développement nécessitent d’anticiper largement ce que seront les besoins du Département dans les décennies à venir.

La question des déplacements n’échappe pas à ce devoir d’anticipation qui incombe aux élus, aux collectivités et à l’État.

La question des franchissements de Loire est à ce titre une question totalement incontournable dans un Département attractif qui connait une forte augmentation de sa population qui s’accompagne de fait d’un nombre plus important de véhicules en circulation sur les routes de Loire Atlantique.

La question d’un nouveau Franchissement de Loire en aval de Nantes mérite d’être étudiée. Il s’agit d’un véritable sujet d’aménagement et de développement du Pays de Retz. Un tel franchissement permettrait d’augmenter l’attractivité du Pays de Retz et de favoriser un rééquilibrage des zones économiques entre le Nord et le Sud Loire. Il permettrait également un accès facilité à la future plateforme aéroportuaire de Notre-Dame-des-Landes.

Stéphan BEAUGE rappelle que ce projet est inscrit au SCOT du Pays de Retz, validé par l’ensemble des communes concernées.

A ce jour, le sujet n’est pas de valider l’emplacement d’un nouveau franchissement mais bien de ne pas empêcher sa réalisation future.

Stéphan BEAUGE rappelle que la durée de vie de l’actuel Pont de Saint-Nazaire est estimée à 20 ans. Cela signifie qu’en 2035 la Loire ne sera plus franchissable par le pont de Saint-Nazaire.

Aussi, alors que le Département de Loire Atlantique refuse de mettre ce sujet au débat, les élus du Pays de Retz accueillent l’annonce de la Région avec une grande satisfaction.

Partager cet article

Inauguration de la salle de l'abbatiale

Publié le par Stéphan Beaugé

Inauguration de la salle de l'abbatiale

Inauguration de la salle de l’abbatiale de Saint Philbert de Grand Lieu ce samedi en présence du Sénateur Joel GUERRIAU, du Conseiller Régional Johann BOBLIN, du Conseiller Départemental Karine PAVIZA et de mon équipe municipale

Moment #convivial et #chaleureux.

Partager cet article

Fête du Parc d'Activités à Saint Philbert de Grand Lieu

Publié le par Stéphan Beaugé

Fête du Parc d'Activités à Saint Philbert de Grand Lieu

Fête du Parc d’Activités le week-end dernier à Saint Philbert de Grand Lieu.

Bravo à l’AsPac pour cette très belle organisation.

Artisanat, Première entreprise de France !

Partager cet article

Forum de L'emploi de Saint Philbert de Grand Lieu

Publié le par Stéphan Beaugé

Forum de L'emploi de Saint Philbert de Grand Lieu

Pour la seconde année, la ville de Saint Philbert de Grand Lieu organisait le Forum de l’Emploi et de l’Economie. Plus de 1300 visiteurs ont arpentés les allées de salle du marais à la recherche d’un emploi. Plus de 50 entreprises et collectivités étaient présentes pour y rencontrer des candidats et y faire leurs recrutements.

Cette initiative locale avait pour objectif de mettre directement en relation les demandeurs d’emplois avec les entreprises qui recrutent afin de proposer des solutions concrètes et efficaces en cette période de crise. A noter qu’en parallèle de cette journée, les séances de coaching gratuites qui étaient proposées ont également fait le plein. En effet, plus de 110 personnes ont profité de ces accompagnements sur la confiance en soi ou la colorimétrie. La réunion des Sup Porteurs de la création a rassemblé près de 30 porteurs de projets.

Avec cette initiative, Saint Philbert de Grand Lieu souhaite agir sur la problématique de l’emploi sur son territoire. En activant ses réseaux, la ville favorise les circuits courts de recrutement et apporte une réponse concrète aux demandeurs d’emploi.

Pour cette édition 2016, près de 2000 emplois CDD étaient proposés pour la collecte du muguet, 200 CDD/CDI étaient également proposés par des entreprises locales (industrie, restauration, services, …), l’armée, la gendarmerie ou encore la Poste.

Partager cet article

Sur le terrain avec les Chasseurs et les Pêcheurs :

Publié le par Stéphan Beaugé

Sur le terrain avec les Chasseurs et les Pêcheurs :

Réunion constructive sur le terrain avec les Fédérations de Chasse et de Pêche de Loire Atlantique.

Partager cet article

Voeux 2016

Publié le par Stéphan Beaugé

Voeux 2016

Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2016 et je vous invite à découvrir le discours que j'ai tenu à l'occasion des voeux aux philibertins le 8 janvier dernier :

http://www.stphilbert.fr/index.php?/fre/Actualites/Voeux-aux-Philibertins

Partager cet article

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>